Gérez, protégez et partagez vos mots de passe avec KeepPassXC

 

 

Nous stockons de nombreuses informations, pour beaucoup sensibles, et

dans des formats différents. Cela fait autant de mots de passes à créer,

à retenir et à utiliser. À utiliser. À utiliser pour souvent

quotidiennement, il faut donc leur utilisation soit la plus transparente

possible soit la plus transparente possible et s'adapte aux différents

services cleints : données sur une partition chiffrée, site internet,

client d'une application bancaire. Application en ligne de commandes.

Vous utilisez peut être déjà une extension Web pour les sites Web :

c'est bien, mais cela ne gére pas une société tierce sur leurs serveurs

lorsque vous rentrez dans l'extension. Dans cet article, nous allons

découvrir KeepassXC, un gestionaire de mots de passe libre qui vous

permettra de répondre à tous types de besoins et de ne pas partager

vos mots de passe avec une société tierce.

Benoît Benedetti

 

Introduction :

À l’origine, il y avait Keepass, un très bon gestionnaire de mot de passe libre, seulement disponible sur Windows. Puis est arrivé KeepassXC (avec X comme croix, cross en anglais pour cross-platform/multiplateforme), un fork de Keepass pour le porter sur plusieurs plateformes et ajouter de nouvelles fonctionnalités. Malheuresement, le développement de KeePassX a commencé à s’éssouffler et s’est carrément arrêté en 2016. Des dééveloppeurs ont crée un nouveau projet plus dynamique : KeepassXC est né. Bien que KeePass n’ait pas ralenti son développement, KeePassXC reste la meilleure alternative des gestionnaires de mot de passe. Il est libre, a une communauté active, est plus simple à utiliser, et a pus de fonctionnalités :

 

Installation

KeePassXC est disponible sur toutes les distributions Linux, généralement la version 2.4.3, largement récente pour profiter de ses fonctionnalités, que vous pouvez installer simplement sous Debian et dérivées avec la commande :

$ sudo apt install keepassxc

 

La dernière version stable de KeePassXC est là 2.5.0 sortie en automne 2019. C’est elle que j’utiliserai dans cet article. Pour installer simplement, vous pouvez la récupérer au format AppImage depuis le site officiel. AppImage est un exécutable portable qui peut-être lancé tel quel sur n’importe quelle distribution Linux récente. On commence par récupérer KeePassXC au format AppImage et lancer l’application avec la commande ci-dessous :

$ sudo wget https://github.com/keepassxreboot/keepassxc/releases/download/2.5.0/KeePassXC-2.5.0-86_64.AppImage -O /usr/local/bin/keepassxc