Virtualiser un ordinateur dont on a cloné le disque

Convertir le disque

Il faut d’un côté convertir le disque que vous avez cloné grâce à dd en un format de disque utilisable par Virtualbox. Il existe plusieurs format utilisables, mais format VDI (VirtualBox Disk Image) est LE format image de disque virtuel de Virtualbox. C’est donc celui-ci que nous allons choisir.

Pour convertir le disque, il faut utiliser VBoxManage via la ligne de commande. La conversion nécessite les paramètres suivants :

La ligne de commande complète est donc la suivante :

VboxManage convertfromraw windows.raw windows.vdi --format VDI

Je vous conseille de créer un répertoire spécifique dans lequel vous mettrez vos VDI, histoire de vous y retrouver.

Si vous supprimez votre VM, Virtualbox vous demandera s’il faut supprimer tous les fichiers associés. Si vous cliquez sur «Tous», votre VDI sera effacé, qu’importe son emplacement sur votre disque dur.

Créer la machine virtuelle

Nous allons ensuite créer la machine virtuelle dans Virtualbox.

On peut créer la machine virtuelle avant de convertir le disque. Dans ce cas, il faudra créer une machine virtuelle sans disque, et lui ajouter le disque après coup.

Lancez Virtualbox et lancez la création d’une nouvelle machine via le menu Machine / Nouvelle…

 

VirtualBox vous ouvre la fenêtre de configuration initiale. Remplissez les champs comme suit:

 
Cliquez sur le petit dossier avec une flèche
, à droite de la liste déroulante, afin d’accéder au gestionnaire de médias de VirtualBox.
 

Celui-ci ne référence pas encore le disque que vous venez de convertir, cliquez sur l’icône Ajouter.

 

Ce qui vous ouvre l’explorateur de fichiers, dans lequel vous devrez naviguer pour choisir votre disque précédemment converti.

 

De retour dans le gestionnaire de disque de Virtualbox, sélectionnez votre disque et cliquez sur Choisir.

 

Finalement, cliquez sur Créer.

 

Votre nouvelle VM apparaîtra alors dans la liste des VM disponibles.

 

Vous pouvez à présent lancer votre VM. Vous pourrez donc naviguer sans crainte de casser quelque chose dans l’ordinateur.

Notons que le fait d’utiliser la VM utiliser uniquement le fichier VDI et non le fichier RAW. Du coup, le raw restera intact. Et vous garderez ainsi une copie de sauvegarde de votre disque sans aucunes modifications dessus.